Kyouri Zen'kei : Ville natale des Yakuzas Index du Forum
Kyouri Zen'kei : Ville natale des Yakuzas
Forum classé NC-17
 
Kyouri Zen'kei : Ville natale des Yakuzas Index du ForumFAQRechercherMembresGroupesProfilS’enregistrerConnexion

Une nuit de plaisir

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Kyouri Zen'kei : Ville natale des Yakuzas Index du Forum -> ~¤~ La ville du Massaichuu ~¤~ -> Hôtel Nami
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Koji Takahashi
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 13 Mai - 21:43 (2007)    Sujet du message: Une nuit de plaisir Répondre en citant

Qu'est-ce qui lui avait prit? Lui-même ne le savait pas. En tout cas les faits était là: il était devant l'hôtel où travaillait autrefois sa mère, à attendre une "pute de luxe" qu'il avait commandé. Et il avait pas prit la pire! C'était la plus prisée! En même temps, il pouvait se payer ses services alros il en profotait, et puis il n'avait pas couché avec quelqu'un depuis longtemps. En tout cas, là tout de suite mainan, il était dans l'ombre, à patienter, adossé au mur, les bras croisés. Il était arrivé en avance pour une fois, et srutait tous les passants, qui eux ne le voyait pas. Une manie de tueur à gage ça: se cacher dans l'ombre pour mieux attraper sa proie. Et la sienne à lui ce soir, c'était Elric.

Il ne le connaissais absolument pas, juste de nom. Les yakuzas avec qui il travaillait le plus souvent lui avait "donné une adresse", et il avait "réservé" son prostitué, en exigeant le meilleur. Entre autres, le Black Kitsune. Renard Noir... il se demandait bien pourquoi ce surnom. Enfin, lui avait bien "Akai OOkami" qui était un surnom tout aussi étrange. Enfin bon, il verrait bien, il le cuisinerais peut-être en sympatisant un peu, tout en prenant son pied. Parce qu'on ne croirait pas, mais Koji était un vrai pervers quand il le voulait!

L'heure tournait, et il ne voyait toujours pas arriver son partenaire nocturne parmi tous les passants. Il ne voyait pas de tête blanche.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 13 Mai - 21:43 (2007)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Elric Miyazuki
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 13 Mai - 22:51 (2007)    Sujet du message: Une nuit de plaisir Répondre en citant

Une voiture noire, vitre noire blindée. A l'intérieur, un jeune homme, et pas n'importe lequel. Il avait les cheveux presque blanc et des yeux rouges/orangés vifs. Le Black Kitsune était de sortit ce soir. En effet, il avait une réservations. Un petit nouveau en plus. Il se demandait ce qu'il valait, surtout qu'il avait l'air pas mal. Beau et riche, exactement ce qu'il lui fallait. REstait plus qu'a espérer qu'il soit bon au lit aussi. Surtout qu'il avait spécialement décommander pour lui. Enfin, ça il verrait ce qu'il avlait plus tard. Encore falait-il arriver à l'hôtel où le rendez-vous avait lieu. Et pour le moment c'était pas gagné, les flics faisait un contrôle et avait dressé un barages, ce qui ralentissait considérablement la vitesse de croisière.

Finalement, après un moment, Elric sortit. Son chauffeur tenta bien de le retenir mais rien n'y fit, le jeune garçon était nettement plus têtu qu'il n'y parassait. Il n'aimait pas arriver en retard et il risquait de l'être s'il restait dans cette voiture. Il entreprit donc d'y aller a pied, faisant tout de même attention à ne pas trop se faire repérer, et chargea simplement son chauffeur de'être là pour quand il en aurait finit avec son client. Ensuite pour ce qui était du camoufflage, Elric remonta un peu le col roulé de son pull rouge, ainsi, il passait un peu mieux au niveau de la popolation, et surtout ça faisait plus naturel étant donné qu'il faisait putôt froid. Et c'était avec son pantalon en cuir noir qu'il allait avoir chaud... Enfin, ça allait, la basse population ne le connaissait pas vraiment, et ne se doutait même pas de son excistence pour la plupart. Et comme les yakuzas ne se déplaçait que trés rarement à pieds dans les rues, il n'avait pas trop à s'en faire.

Le Black Kitsune marchait d'un pas rapide, évitant divers obstacles et collision. Apparement, certaines personne le reconnurent, mais il n'y fit pas attention, beaucoup plus concentré sur son point d'arriver. De plus, avec son regarde de glace, on n'osait pas trop l'approcher. Enfin, il arriva en vue de son point d'arriver et soupira de soulagement. Il regarda sa montre. Aïe, il était un peu en retard, pas grave, du moment qu'il était là.... Elric se posta devant l'entrée de l'hôtel et attendit que son client se montre. On lui avait simplement passé une photo, il savait donc à quoi il ressemblait. Il connaissait son nomégalement, chose indispasenble pour un rendez-vous de la sorte. Quoiqu'il en soit, pour le moment il attendait patiemment que son client vienne à lui. Car ce dernier étant un tueur à gage il se doutait qu'il n'attendrait pas tout frétillant son arriver comme certains le faisait...
Revenir en haut
Koji Takahashi
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 23 Mai - 20:04 (2007)    Sujet du message: Une nuit de plaisir Répondre en citant

Koji regarda encore une fois sa montre. Il était en retard, c'était indéniable... de 30 secondes. Pour une fois que c'était lui qui était en avance, il fallait que l'autre soit à la bourre. Ses yeux revinrent scruter les passants, jeunes, vieux... il avait toute la génération devant lui. Des bien fringués qui devaient surement travaillé dans un endroit prestigieux du coin, des jeunes aux habits déparayés, bizarres... des jeun's quoi.

Le tueur à gage commença à battre du pied, toujours adossé au mur. Il les scrutait ces passants, chacun d'eux, depuis son coin d'ombre nocturne. Mais aucun ne ressemblait à la description qu'on lui avait faite d'Elric. Il regarda à nouveau sa montre - est-ce qu'il lui ferait payer son retard (de 5 minutes)? Peut-être... Il détestait les retardataires -quand ce n'était pas lui, bien sûr. Il commençait à rafraichir, mais ça n'affectait pas vraiment le killer, il avait l'habitude. Il fallait parer aux éventuelités météorologiques quand on chassait une proie.

Et puis une tignasse blanche arriva en vue. Elle se dirigeait vers l'hotel. Cheveux blancs, yeux rouges... oui, c'était lui. Mignon. Encore plus en vrai... Un petit sourire en coin, limite carnassier se pointa sur ses lèvres quelques secondes, et il sortit de l'ombre pour s'approcher très silencieusement d'Elric. Ses mains se posèrent sur les hanches et le collèrent à son bassin, avant qu'il ne s'approche de l'oreille de la pute de luxe, tout ça en deux temps trois mouvements.



"Tu es en retard mon cher..." lui dit-il à l'oreille en chuchottant, d'un voix assurée, mais un poil menaçante et irritée
Revenir en haut
Elric Miyazuki
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 25 Mai - 12:09 (2007)    Sujet du message: Une nuit de plaisir Répondre en citant

Une fois arrivé, Elric avait donc entreprit d’attendre son client. Il n’eut pas à attendre très longtemps, déjà il sentait quelqu’un s’approcher de lui. Il n’eut même pas le temps de se retourner ou dire quelque chose qu’il se retrouvait avec des mains sur ses hanches et coller à un bassin étranger. C’est alors qu’une bouche descendit jusqu'à son oreille et lui murmura quelques mots. Ce n’est pas tant les mots, mais plutôt la voix qui interpella le jeune homme.

Cette dernière était chaude et suave: masculine. Et le ton qu’elle avait prit: assurée mais menaçante, lui plaisait au plus au point. Il commençait déjà à aimer cet homme et sentait qu’il pourrait se complaire à en faire l’un de ses clients. Mais bon, passons un peu au choses sérieuse. Le visage d’Elric n’avait pas changé, il était resté comme d’habitude, froid et distant. Pourtant, ce fut une voix chaude et sensuelle qui monta de ses lèvres tentantes, tandis que sa tête se renversait sur l’épaule du tueur pour aller chuchoter à son oreille.


"Veuillez me pardonner messire. Sachez que je ferais tout ce qui est en mon pouvoir pour rattraper le temps perdu…"

Puis, il bascula de nouveau sa tête, frôlant délicieusement au passage la peau de l’homme, y découvrant déjà une saveur qu’il saurait être exquise. Il posa également ses mains sur celles de l’assassin, y découvrant une douceur qu’on ne pouvait deviner. On se serait plutôt attendu à des mains rugueuses en conséquence du travail effectué. Autant dire que le Kitsune fut agréablement surpris. Puis, sa voix s’éleva de nouveau, se démarquant du bruit de la foule, ne semblant vouloir se faire entendre que d’un seul homme.

"Et si nous rentrions? Nous serions fort probablement plus au chaud et nous pourrions être dans un endroit plus…intime?"

Sur la fin, la voix s’était faite légèrement moqueuse, sans que pour autant le visage de la pute ne soit modifié, il restait toujours froid et distant. Enfin, Elric se dégagea avec douceur de l’étreinte dans laquelle il était enfermée. Il s’avança félinement vers l’entrée, jouant également de se hanches. Il jeta un simple regard un arrière. Puis, une fois devant la porte, alors le portier ouvrait cette dernière, Elric se retourna vers son client, plongeant son regard dans le sien. Il l’attendit simplement, pour finir par prendre son bras comme l’aurais fait n’importe quelle dame, et entré en sa compagnie. Ce fut d’un pas toujours félin qu’il s’avança en compagnie de Koji Takahashi vers la réception.
Revenir en haut
Koji Takahashi
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 26 Mai - 02:49 (2007)    Sujet du message: Une nuit de plaisir Répondre en citant

Après quelques minutes d'attente qui lui avaient semblé une éternité - et pourtant dans 24 heures, 5 minutes c'est rien <__<, son coup d'une nuit était enfin arrivé, mais lui avait fait comme si de rien n'était. Il était resté planqué dans le noir, attendant le bon moment pour aller à la rencontre de cette pute de luxe qu'il avait eut justement le luxe de se payer. C'est qu'elle coutait cher! Mais il paraissait que le service était au prix déboursé... Jugeant le moment opportun, il sortit de son antre sombre et s'approcha doucement et silencieusement d'Elric qu'il prit apr la taille avant de murmure un petit reproche, à la fois doux et menaçant.

Il avait à présent le corps de la pupute collé contre lui, et il jugeait mentalement les "proportions" qu'il avait entre les mains. Fin, pas trop maigre, beau... moui, un bon coup quoi. Il s'imaginait déjà lui faire regretter ce petit retard. Oh, pas vraiment sadiquement, mais aps vraiment tendrement non plus. Un Koji tendre et doux au lit était d'une rareté exceptionnelle. Il fallait bien le mériter. Et puis la tête d'Elric se reversa et vint recontrer son épaule, alors qu'un murmure sensuel et chaud sortit d'entre ses lèvres


"Veuillez me pardonner messire. Sachez que je ferais tout ce qui est en mon pouvoir pour rattraper le temps perdu…"

Tout ce qui était en son pouvoir pour rattraper le temps perdu? Ooohh, il commençait bien. Jouer la sensualité... Koji aimait cette petit forme de provocation. Soit... il lui murmura avec autant basse voix, d'un ton toujours aussi menaçant mais assuré, et un brin amusé

"Tu as intérêt mon petit Kitsune. Je ne pardonne pas très facilement tu sais..."

Et puis les cheveux d'Elric frolèrent sa peau alros qu'il rejetait à nouveau sa tête en arrière, se collant un peu plus à lui. Il ne put s'empécher d'humer imperceptiblement le parfum qui émanait de lui. Un parfum naturel et une autre odeur si particulière... le musc peut-être? Ses mainss e posèrent sur les siennes. Douces? Chaudes? Oui peut-être. En tout cas c'était agréable. Et puis la pute de luxe reparla

"Et si nous rentrions? Nous serions fort probablement plus au chaud et nous pourrions être dans un endroit plus…intime?"

Et tout ça en accentuant bine sur le dernier mot, d'un ton assez moqueur. Bien sûr qu'ils allaient aller dans un endroit plus intime. Il sn'allaient aps se sauter devant tout le monde quand même!?

"Oui bien sûr... ça serait dommage que tu attrappe froid le jour de notre premier rendez-vous"

Parce que maintenant il en était sûr, ça ne serait pas le dernier. Il ne l'avait pas encore intimement découvert, mais il lui plaisait déjà. Sans plus hein, mais bon... Les mains d'Elric se détachèrent des siennes et il se décolla, manquant lui faire lacher un grognement de frustration. Oui, il fallait rentrer... Koji le regarda s'avancer vers l'entrée, la démarche aussi féline que celle d'une chatte en chaleur qui voulait attirer son beau mâle pendant la saison des amours en roulahnt du postéireur avec aguicherie. Et ce regard vers lui.... huuumm, Bons Dieux, il sentait son entrejambe déjà réagir. Elric était arrivé à la porte que Koji se mettait seulement à avancer, doucement tout assez prestement à la fois. Le portier ouvrit l'entrée de l'immeuble alors que le tueur à gage arrivait enfin près de sa pute de luxe, les yeux plant&s dans els siens. Oh oui, ils allaient bien jouir de leur nuit, c'était sûr. Koji s'en chargerait. S'arrétant juste devant la porte, Koji bougea son bras et Elric le prit comme une dame l'aurait fait ave cun ami ou un autre homme, mari ou non. Ils entrèrent enfin dans l'hotel où avait travaillé la mère de Koji il y a de celà quelques années.

Arrivés à la réception, Koji se chargea de prendre les clés de la suite qu'il avait déjà réservé, avant d'emmener le jeune homme à la chevelure de neige dans l'ascnseur. Arrivés au bon étage, ils sortirent et finirent par s'éarréter devant une chambre avec une grande porte, tout en ébène. Koji l'ouvrit et lacha le bras d'Elric pour se retourner et le contempler. Il était vraiment beau, il comprenait pourquoi il avait tant de succès. Sa beauté à lui lui servait grandement lorsqu'il dançait devant tous ces clients, tous plus eprvers les uns que les autres. Mais manque de chance, c'était toujours Koji le plus pervers et le plus malin dans l'histoire. Et là, maintenant, il voulait jouer. Il s'adossa à la porte, les mains sur la poignée, son regard ténébreux planté dans celui du péripatéticien.

"Tu vas entrer dans l'antre du diable mon cher Kitsune. Accepteras-tu de lui vendre ton corps et ton âme?"
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:51 (2018)    Sujet du message: Une nuit de plaisir

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Kyouri Zen'kei : Ville natale des Yakuzas Index du Forum -> ~¤~ La ville du Massaichuu ~¤~ -> Hôtel Nami Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème Pluminator imaginé et réalisé par Maëlstrom