Kyouri Zen'kei : Ville natale des Yakuzas Index du Forum
Kyouri Zen'kei : Ville natale des Yakuzas
Forum classé NC-17
 
Kyouri Zen'kei : Ville natale des Yakuzas Index du ForumFAQRechercherMembresGroupesProfilS’enregistrerConnexion

Le dernier envol

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Kyouri Zen'kei : Ville natale des Yakuzas Index du Forum -> *¤* Kyouri Zen'kei : Ville natale des Yakuzas *¤* Le commencement -> *¤* Flood et Créations *¤* -> ~ Andraste ~
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Rin Seyan
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 11 Mai - 18:57 (2007)    Sujet du message: Le dernier envol Répondre en citant

Le dernier envol


J'entend le vent qui gronde autour de moi tel un fauve qui me traque et dans les arbres, hurler sa fureur. Ces géants se dressent menacant le long de mon chemin. Leurs branches, comme des griffes, me lacèrent. Je reste impassible, je ne sens plus la douleur ni la peur seulement la tristesse qui m'engourdit comme la plus forte des alcools qui coulerait dans mes veines. Je vois la mer à mes pieds, rageuse. Dans toute sa puissance, elle vient se heurter aux rochers. Elle se brise. Elle se disperce. Elle ne veut pas que je saute. Si elle savait. Si seulement elle savait. La mort ne m'effraie pas.

Il fait froid. Le soleil n'est pas là. Il ne brillera plus pour moi. Il pleure derrière les nuages. Je sens ses larmes sur mon visage. Elles sont si froides. J'aimerais avoir des ailes grandes et fortes pour allez le rejoindre. Le vent m'y porterait jusqu'à très haut dans le ciel, mais il me faudrait prendre garde car, comme Icare, je pourrais tomber dans la mer. Elle m'étreindrait pour me souffler la mort. Ho douce mort aux ailes noires, pour chaque personne un visage différent.

Et je vais sauter. J'ouvre mes bras comme j'ouvrirais des ailes et je prend mon élan. Alors que je croyais tout perdu et que la fin de mon calvaire arrivait enfin, une main me freina. Je le vis. Comme la lumière perçant les ténèbres opaques. Aveuglant, rougeoyant comme des yeux qui ont trop pleuré, le soleil brillait. Je ne pus retenir mes larmes plus longtemps. Je sentais sa chaleur comme une caresse d'amour depuis trop longtemps recherché. Un ange était venu et m'avait apporté le soleil en écartant les nuages sombres. Il était là que pour moi. La tempête se calma. Elle savait que je sauterais pas.

Me laissant tomber sur le sol, je crus entendre le bruissement de ses ailes.

*********************************************
Note: cette histoire date un peu. Je l'ai écrite durant une période difficile, la transition entre le secondaire et le cégep ( entre l'adolescence et l'âge adulte )
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 11 Mai - 18:57 (2007)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Kyouri Zen'kei : Ville natale des Yakuzas Index du Forum -> *¤* Kyouri Zen'kei : Ville natale des Yakuzas *¤* Le commencement -> *¤* Flood et Créations *¤* -> ~ Andraste ~ Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème Pluminator imaginé et réalisé par Maëlstrom