Kyouri Zen'kei : Ville natale des Yakuzas Index du Forum
Kyouri Zen'kei : Ville natale des Yakuzas
Forum classé NC-17
 
Kyouri Zen'kei : Ville natale des Yakuzas Index du ForumFAQRechercherMembresGroupesProfilS’enregistrerConnexion

Yukio Kawaii

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Kyouri Zen'kei : Ville natale des Yakuzas Index du Forum -> *¤* Kyouri Zen'kei : Ville natale des Yakuzas *¤* Le commencement -> *¤* Présentation *¤* -> ~ Civils ~
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Yukio Kawaii
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 9 Mai - 23:31 (2008)    Sujet du message: Yukio Kawaii Répondre en citant

NOM Prénom : KAWAII Yukio

Âge : 25 ans


Emploi/Situation : Yukio travaille pour l'entreprise familiale, une chaîne d'hôtels de luxe dont la réputation n'est plus à faire. Il succèdera certainement à son père mais possède déjà de nombreuses responsabilités. Il a pour projet de construire des casinos intégrés à certains des complexes hôteliers qu'il gère. Il n'en a toutefois pas encore parlé, et ne se lancera sur cette voie que s'il n'est pas élu maire... ou si quelque chose vient à changer la donne.

Remarque

Yukio est quelqu'un de plutôt tactile. Les contacts ne le dérangent pas, après il adapte en fonction de son interlocuteur. Il y a seulement son cou et sa nuque, très sensibles, qu'il ne supporte pas qu'on touche. Dès le début de l'automne il adopte l'écharpe ou le manteau avec un grand col pour se protéger du vent.


Description Physique

De loin, Yukio n'attire pas vraiment le regard. C'est un jeune homme pas vraiment grand (1m74), aux cheveux châtains et à la peau claire. Rien d'exceptionnel. Il ne porte jamais de tenues trop extravagantes en public, et a appris à donner une image impeccable. Il est donc toujours bien habillé, mais évite le style 'tiré à quatre épingles'. Il ne veut en général pas passer pour quelqu'un de sec ou de sévère, mais prend tout de même garde à inspirer le respect.
Vous l'aurez peut-être compris, Yukio est quelqu'un de très réfléchi. Sa démarche, assurée mais souple, en témoigne. On sent que c'est quelqu'un de confiant. Son apparence toute entière est d'ailleurs travaillée. Il ne veut pas passer pour une brute, et n'étant pas fana de sport, il est loin du M.Muscle, mais il se réserve un temps pour se garder en forme et ne pas se départir de son image de jeune cadre dynamique. Une musculature fine et discrète se laisse donc deviner sous une peau sans irrégularité, cicatrice ou autre. La seule chose qu'il ne peut modifier : une ossature un peu fine qui lui donne certes un aspect délicat, mais qui parfois lui confère un air fragile... dont il a appris à se servir.
Son visage est doux, certains le disent angélique. Des sourcils finement dessinés surmontent des yeux noisettes légèrement en amande ; un nez droit et discret, des pommettes qui rosissent parfois, des lèvres pleines et pâles... et un sourire qui peut faire chavirer bien des cœurs. Le tout encadré de mèches d'un châtain clair, sa coiffure changeant suivant l'occasion.
Tels sont les attributs physiques dont Yukio dispose pour vous rallier à sa cause et sachez qu'il n'a pas de problème de conscience à les utiliser.


Description Psychologique

Présentons d'abord Yukio comme il est connu du public : jeune homme de bonne famille, à qui l'avenir sourit, bonne santé, belle présentation... Yukio est intelligent, serviable, avenant, drôle mais aussi doué en affaires. Jusque là au sein de l'entreprise on peut parler de sans faute et son père est fier de lui. Ses idées novatrices et son dynamisme feront certainement de lui un excellent dirigeant pour l'entreprise familiale. Plutôt modeste malgré tout, c'est un garçon qui ne parle pas beaucoup de lui, bien plus préoccupé par les soucis des autres.
Voilà en gros ce qu'on pense quand on ne le connait pas personnellement.
Maintenant, si vous vous approchez un peu de lui, il vous sondera, vous jugera selon ce que vous représentez et ce que vous pourrez lui apporter, et adaptera son comportement pour produire l'effet qu'il cherche sur vous. Tout n'est que calcul chez Yukio. Il ne fait rien sans peser le pour et le contre, même si parfois il donne l'impression de faire des choses sur des coups de tête. Dans ces cas-là, c'est juste qu'il cherche à avoir l'air humain ou engagé. Il est très égoïste, et son but ultime en bon petit enfant gâté n'est que de satisfaire ses envies. La plupart du temps, quand on comprend qu'il joue la comédie en permanence, il est déjà bien tard : il s'est débrouillé pour qu'il nous soit impossible de lui nuire.
Malgré tout, il n'a que 25 ans et n'est pas à l'abri des erreurs, son esprit joueur et parfois provocateur pourrait bien lui attirer des embêtements. Mais qui peut dire si ce n'est pas cela qu'il cherche ? Il ferait n'importe quoi pour tromper l'ennui.

Histoire

Yukio est né avec une petite cuillère en argent dans la bouche, c'est le moins qu'on puisse dire. Sa famille a créé une chaîne d'hôtels de luxe d'abord au Japon, puis s'est implantée en Asie, en Amérique et assez vite en Europe. L'un des hommes qui a le plus contribué à la réussite du groupe est le grand-père de Yukio. C'était un New-Yorkais qui, lors d'un voyage d'affaires, avait rencontré l'unique descendante des Kawaii à cette époque. Il travailla pour cette grande famille un certain moment et s'enticha de la jeune femme. Ils se marièrent et l'étranger ayant toute la confiance de son beau-père, prit le nom de son épouse pour plus tard prendre la tête de l'entreprise. Ceci est certes anecdotique par rapport à Yukio, puisque le seul rapport entre son grand-père et lui était leur couleur de cheveux, mais c'est quelque chose que le jeune homme est souvent amené à raconter, quand on lui parle de sa tignasse. Ça fait partie des petites discussion anodines qui l'ennuient au plus haut point mais qui sont nécessaires pour conserver son image de garçon sociable.

Ceci dit, descendons maintenant d'une génération pour nous intéresser au couple qui fut coupable de l'arrivée sur Terre du roi des égoïstes. Masashi Kawaii, actuellement dirigeant de l'entreprise, a toujours eu pour ambition de faire aussi bien si ce n'est mieux que son père. Cet homme a dévoué sa vie au travail, c'est quelqu'un d'excellent dans ce qu'il fait, mais ce n'est pas ce qu'on pourrait appeler un bon père ou un bon mari. Evidemment personne ne se plaint. Son mariage avec la mère de Yukio était un arrangement, on ne peut pas vraiment parler d'amour entre ces deux personnages. Ils s'entendent bien, mais sans plus. Ils ont un unique enfant, dont ils ne se sont pas vraiment occupés. Mme Kawaii ne travaille pas, elle a arrêté dès le mariage, cependant lors de l'enfance de Yukio, elle n'était avec son fils que pour faire bonne figure.

En vérité elle était occupé à gérer la place des Kawaii dans le monde médiatique, du moins c'est ce qu'elle pensait faire. Elle était persuadée d'avoir un rôle extrêmement important puisque pour elle, l'image de leur foyer devait être parfaite pour ne pas nuire à l'entreprise. Peut-être est-ce de là que vient ce côté superficiel chez Yukio... Toujours est-il qu'il a grandi seul, voyant défiler les nourrices, puis les babysitteurs. Il avait appris à jouer les gentils petits garçons, remarquant que pour obtenir ce qu'il voulait, c'était encore plus efficace qu'un gros caprice.
La période de son adolescence fut assez troublée : comme tous les jeunes, il cherchait ses limites... mais ne les a pas trouvées. Il voulait voir jusqu'où il pouvait contrôler les gens. Il a commencé par les filles. Il a brisé de nombreux cœurs, se débrouillant à chaque fois pour ne pas passer pour un mufle. C'était toujours la fille qui finissait par être mise en cause. Mais ce petit jeu le lassa bien vite. Toutes ces gamines se ressemblaient tellement... elles devaient lire toutes les mêmes shôjos. C'était trop facile pour lui. C'est alors qu'il s'essaya à draguer des garçons. Chacun réagissait différemment, et ça l'amusait beaucoup. De plus, il était bien plus attiré par les jeunes hommes, physiquement parlant.
Pour son entrée au lycée, il voulait partir. La capitale le fatiguait, il voulait bien prendre la relève de son père, plus tard, mais voulait quitter cet endroit qui le lui rappelait à chaque instant. La résidence familiale, le personnel, les amis... tout était devenu fade, il s'ennuyait, il avait envie de changer. Prétextant d'avoir trouvé une université qui lui convenait parfaitement, il demanda à se faire inscrire dans un très bon lycée en province, appuyant sa requête d'arguments convaincants (pourcentages de réussite etc), Yukio n'eut pas de mal à convaincre sa mère. Son père eut à peine vent de l'histoire. A ce moment-là, il ne se souciait vraiment pas de son fils.
Les mains enfin libres, Yukio se retrouva donc dans un studio à devoir gérer sa petite vie tout seul. Plus personne pour savoir ce qu'il faisait, s'il sortait le soir etc. Prudent, il ne sombra pas dans l'excès dès le début. Il commença par s'assurer une bonne image au lycée auprès des professeurs et de ses camarades. Il devait rester le jeune homme parfait aux yeux de tous. Puis, peu à peu, tout en maintenant un niveau très correct dans ses notes, il se mit à sortir le soir. Il testa un bon nombre de choses sans que personne ne soit au courant : sexe, alcool, et même certaines drogues. Mais il n'eut jamais aucune addiction. Il ne supporte pas que qui que ce soit le commande, il était a fortiori inconcevable que quelque chose le fasse.
Il finit par arriver à l'université sans avoir entâché sa réputation tout en ayant accumulé un certain nombre "d'expériences enrichissantes". C'est alors que son père prit contact avec lui. Il lui proposa de travailler un peu pour s'initier à son futur métier. Il ne fallait accepter que s'il pouvait gérer ses études en même temps... Pour faire sérieux, Yukio accepta mais demanda un petit délai pour prendre son rythme à l'université. Il s'était ainsi mis son père dans sa poche en passant pour un étudiant mature, patient et raisonnable.

Depuis rien n'a vraiment changé. Yukio est sorti de l'université et est devenu un membre actif de l'entreprise. Il a pris de très bonnes décisions et son père le laisse diriger certains projets. Il s'intéresse aussi à la vie de la ville, qui est en vérité dirigée par deux grandes familles de yakuzas. Cela fait un moment qu'il observe mais se fait à nouveau sentir le besoin de vivre quelque chose de nouveau. C'est pourquoi notre perpétuel ennuyé se lance dans une campagne électorale...
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 9 Mai - 23:31 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Ryô Hanabi
Jikkei
Shizuka
Oublié
[admin]

Hors ligne

Inscrit le: 23 Avr 2007
Messages: 313

MessagePosté le: Lun 12 Mai - 14:28 (2008)    Sujet du message: Yukio Kawaii Répondre en citant

Fiche Validé !


Désolé pour le temps de validation, un petit retard ! ^^'
Non discutable...

Bon amusement en tout cas !
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Yukio Kawaii
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 13 Mai - 15:47 (2008)    Sujet du message: Yukio Kawaii Répondre en citant

Merciii ^^
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:53 (2018)    Sujet du message: Yukio Kawaii

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Kyouri Zen'kei : Ville natale des Yakuzas Index du Forum -> *¤* Kyouri Zen'kei : Ville natale des Yakuzas *¤* Le commencement -> *¤* Présentation *¤* -> ~ Civils ~ Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème Pluminator imaginé et réalisé par Maëlstrom