Kyouri Zen'kei : Ville natale des Yakuzas Index du Forum
Kyouri Zen'kei : Ville natale des Yakuzas
Forum classé NC-17
 
Kyouri Zen'kei : Ville natale des Yakuzas Index du ForumFAQRechercherMembresGroupesProfilS’enregistrerConnexion

C'est quoi ce bins ? è_o

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Kyouri Zen'kei : Ville natale des Yakuzas Index du Forum -> Territoire des Freelances -> Base Désafectée -> Bunker
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Tetsuo Kiriama
Celui qu'on appellait l'Ombre

Hors ligne

Inscrit le: 25 Avr 2007
Messages: 71

MessagePosté le: Jeu 2 Aoû - 01:27 (2007)    Sujet du message: C'est quoi ce bins ? è_o Répondre en citant

{Viens de :: L'heure est arrivée... :: }

Tetsuo était enfermé là depuis . . . Bah, il savait pas exactement et franchement, il s'en fichait pas mal, il avait jute du mal à comprendre pourquoi est ce qu'on le gardait ainsi captif, il n'avait toujours pas compris si cela était une punition de la part de Reishin ou si quelqu'un avait découvert son passé, bien que cela aurait plus signifiait son arrêt de mort qu'un emprisonnement à si long terme ! Ou bien on allait le torturé . . . Le jeune homme avait franchement du mal à ce décidé quand à ce qui allait lui arrivé mais pour le moment, les signes n'étaient pas si alarmant !

Les hommes à qui Reishin l'avaient confié, ne l'avaient jamais maltraité, bien au contraire, ils semblaient même au petit soin avec lui, attentif à ses moindres besoin, ils avaient surveillés sa blessures, ils l'avaient soigniés, ils l'avaient nourrit faisant de leurs mieux pour lui donnait des plats aussi sophistiqué que ce qu'ils arrivaient à faire et dès qu'il c'était inquiété pour son "châton", les vigiles étaient allé à l'appartement pour revenir quelques temps plus tard avec le dit châton qui avait marqué les vigiles jusqu'aux sang . . .

Ne leurs avait il pas dit que son "Babylone" d'amour à lui qu'il aimait tant avait peur des étrangés et qu'il ne se laissait pas caresser ou portait par n'importe qui ! Et qu'il n'aimait pas entré dans les boites ! Non mais franchement . . . Enfin, Tetsuo savait parfaitement qu'il n'avait rien dit de cela, mais pas besoin d'être un expert pour savoir que ce châton là, il était particulier ! Déjà, c'était un persan de haute race, ou presque . . . Que un quart de bâtard mais ayant plus obtenus de sa mère, persan, que de son père, moitié bâtard, il suffisait de voir ses manières un peu étrange mais digne !

Le chat était couché et dormait même sur le ventre de Tetsuo qui n'avait rien d'autre à faire que de caresser le chat ronronnant dans son sommeil. Il n'avait plus rien à faire depuis qu'il avait fini ses cinq livre de mots croisés, ces quinzaines de livres de Sudoku, ces magazines et . . . Enfin, bref, il ne savait plus comment se divertir et avait demandé des dizaines et des dizaines de foi à ce qu'on fasse venir Reishin mais rien, jamais rien ! Cela devenait lassant ! Très très très lassant ! La première chose qu'il ferait en voyant l'Otousan . . . Il céderait sûrement à la colère !

Il pris délicatement Babylone entre ses mains pour le porté, celui ci miaula de mécontentement, bayant à s'en décroché la machoir mais le rouquin trouva vite un lieu qui rendit son chat heureux : il le dépossa dans le tiroire d'une comode, car les lieux étaient meublé de façon simple mais comme s'il s'agissait d'une vrais chambre . . . Sans fenétre . . . Il plaça donc le chat dans un tiroire contenant plusieurs de ses chemises froissés et referma le tiroire, laissant le chat dans un lieu moue et agréable, sans lumière forte pour l'aggressé . . .

Tetsuo avait décidé de ne plus faire réellement attention à la façon dont il s'habillait, cela ne servait pas à grand chose vus qu'il ne verrait personne qu'il ne devait impressionné, il fessait un minimum attention mais pas au point de s'habillé comme pour régler une affaire ou autre chose, ne portant qu'une chemise dont les premiers bouton laisser voir des parcelles de peau de son torse, un pantalon assortis à une veste qui était possé sur la commode, plié convenablement en vue de sa futur libération, mais en attendant, il n'avait rien d'autre à faire qu'attendre et dieux seule sais qu'il ne possédait PAS de patience !

_________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 2 Aoû - 01:27 (2007)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Reishin Lan
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 1 Sep - 21:54 (2007)    Sujet du message: C'est quoi ce bins ? è_o Répondre en citant

Pendant tout ce temps, Reishin avait mené sa petite vie. Ses rendez-vous s’étaient enchaînés. Le déjeuner d’affaire s’était extrêmement bien passé et il avait eu ensuite un long entretien téléphonique. Alors qu’il pénétrait dans la voiture, il eut la vague impression d’avoir oublié quelque chose. La journée allait toucher à sa fin et l’homme avait tout particulièrement envie de rentrer chez lui. A comprendre par là, qu’il n’avait aucune de voir quelqu’un pour ce soir. Installé confortablement à l’arrière, ses yeux contemplèrent pensivement le paysage de fin de journée. Les gens se manifestaient maintenant. Qu’il était heureux d’avoir quitté cette future fourmilière ! Doucement, ses mains tirèrent un paquet de cigarettes. Après en avoir extirpé une, il l’alluma et tira une profonde bouffée, qui le fit sentir étonnamment bien. Ses paupières se fermèrent un instant. L’odeur de la cigarette commençait à s’immiscer dans l’air de l’habitacle, à prendre possession petit à petit de ses vêtements, de ses cheveux… Mais cela ne le dérangeait pas. Cette odeur faisait partie intégrante de sa vie. Elle le suivait partout et aussi étrange que cela puisse paraître, elle le réconfortait. Un léger écart du véhicule le fit rouvrir les yeux, qu’il posa immédiatement sur le rétroviseur intérieur. Son chauffeur croisa son regard et esquissa un mouvement de tête en guise d’excuse. Les lèvres de Reishin dessinèrent une petite moue indifférente avant de reprendre possession du bâton de nicotine. Au même instant, une vibration le ramena au monde dans lequel il évoluait. Sortant son téléphone, il concéda à prendre l’appel pensant se changer les idées après. A l’autre bout du fil, un de ses hommes lui parla de Tetsuo et voulait s’enquérir de sa décision. Comme à son habitude, les réponses furent vagues et la discussion se conclut sans que l’homme ait eu une réelle réponse à sa question.

Tetsuo… Hm, il ne pouvait pas arriver les mains vides… Sur la route menant à la base, il demanda à son chauffeur de faire un détour minime pour lui permettre d’acheter un petit quelque chose. Quelques minutes plus tard, il ressortait avec un coffret en cuir noir. Des lettres d’une teinte argentée étaient gravées dessus. Reishin savait que l’homme n’aillait pas du tout apprécier le cadeau mais qu’importe… Une fois remonté en voiture, il posa le paquet à côté de lui et croisa les bras. Après avoir réfléchi, il avait décidé d’agir… La punition mise à part, le rouquin présentait un challenge qui ne lui déplaisait pas, loin de là. C’était un peu comme partir abattre un ennemi lors d’une partie d’échec. A coup sur, l’ombre ne serait pas dans de bonnes dispositions et se dire, que Tetsuo était resté enfermé pendant quasiment une journée, lui tirait un sourire espiègle. D’ailleurs, il en était presque étonné… Tetsuo aimant tellement faire la fête, la vie en société et surtout être libre… Qu’il n’est pas essayé de fausser compagnie aux gardes l’étonnait quelque peu. Le véhicule s’immobilisa auprès de la base et sans attendre, Reishin en sortit une main dans les poches, l’autre tenant le boitier. C’est en regardant droit devant lui et en s’arrêtant de temps à autres pour discuter avec ses hommes, qu’il rejoignit la pièce, où on avait emmené Tetsuo. L’un des gardiens lui ouvrit puis le laissa entrer avant de refermer la porte sur l’Otousan. Un bref état de lieu et un coup d’œil sur, le faux détenu lui permit de savoir que tout s’était bien passé. Très calme, un sourire énigmatique aux lèvres, sa voix souffla

- Bien le bonsoir…

Cela ne correspondait pas avec le cadre, ni avec l’atmosphère régnante dans la pièce. Sa voix, son expression, rien ne cadrait. Le paquet prit place sur la table, pendant que Reishin s’installa dans l’une des chaises en observant continuellement le rouquin. En le détaillant, il se demandait ce qui intéressait vraiment l’homme. Il ne s’occupait jamais directement de grosses négociations, sa privée ne faisait aucun remous et les rumeurs faisaient état pour une partie de sa vie d’une attitude monacale. Mais Rei n’avait jamais enquêté sur Tetsuo, peut-être aussi par souci de la réciproque… Une petite voix lui disait qu’il devait avoir autant de choses à cacher l’un que l’autre. Bien que ce soit valable pour tout homme, l’innocence pure n’étant pas de ce monde. Ses yeux parcoururent à nouveau la pièce pour s’arrêter sur les témoins des activités de l’homme. Certaines choses ne lui disaient rien… Il accordait peu de temps à ce genre de futilités selon lui. Ses coudes se placèrent sur l’accoudoir et ses doigts s’entremêlèrent. Coupant finalement le silence, sa voix parla doucement avec une pointe d’amusement, qui ne cherchait pas à se cacher.

- J’espère que vous ne vous êtes pas trop ennuyé monsieur Kiriama.
Revenir en haut
Tetsuo Kiriama
Celui qu'on appellait l'Ombre

Hors ligne

Inscrit le: 25 Avr 2007
Messages: 71

MessagePosté le: Dim 2 Sep - 03:34 (2007)    Sujet du message: C'est quoi ce bins ? è_o Répondre en citant

Tetsuo avait un peu gigotter dans sa "chambre de luxe", allant de droite à gauche pour verrifier ses affaires, peut être pour s'assuré qu'il n'était pas surveillé, c'était machinal cher lui, il glissait ses mains dans les endroits où il aurait put trouvé un micro. Il n'avait cependant rien trouvé et en fut nettement soulagé, il n'aurait pas aimé savoir qu'on surveiller réellement tous ses faits et gestes et se détendit quelque peu mais en même temps, il n'aimait pas l'idée d'être ainsi enfermé mais en même temps, vus que c'était la volonté de l'Otousan . . .

En plus, vallait mieux se faire oublié plutôt que de se faire remarquer ! Le rouquin n'avait pas envie de se faire encore plus remarquer que neccésaire ! Mais en même temps, si on se dépéché pas de le sortir de là, Tetsuo ne répondrais plus de ses actes, il avait déjà du mal à agir et à réfléchir à cause de son manque de nicotine . . . Car même s'il n'était là que depuis une journée, cela fessait près de vingt heures qu'il n'avait pas eu de dose de nicotine et je peu vous garantir que ça, c'était un véritable suplice ! >_<

Le jeune homme retourna s'installé sur le lit, entremellant ses doigts en possant ses coudes sur ses genoux ne sachant quoi faire d'autre. Il pourrait de nouveau récupérait son petit chat pour le caressé mais le chaton devait dormir paissiblement dans son tiroire alors autant envisagé de faire la même chose, non ? Cela ferrait . . . . Passé le temps ! U_U

Heureusement, ou malheureusement, aller savoir, Reishin vint donc troublé le moment si peu intéressant que le jeune homme vivait en cet instant ! Venait il de le sauvé ou pas, seul le temps nous le dira, en tout cas, Tetsuo ne savait pas s'il était heureux ou non de voir le chef des Freelance et préférait pour le moment garder son jugement en suspent. Il avait pas non plus envie de trop se précipité non plus et ne voulais pas avoir de faux espoirs et c'est pourquoi il se contenta de suivre du regard l'homme qui avait posé quelque chose sur une table, chose à laquel Tetsuo ne porta pas tellement d'attention en fait, et se dirigea pour simplement s'installé sur une des chaises.


~ Désolé, je savais pas qu'on était le soir, faut dire que y a pas de fenêtre ici . . .
Lâcha froidement Tetsuo en lui lançant un regard plus qu'élecritque.

Il n'ajouta rien de plus, observant l'homme examiné les lieux . . . Ne me dite pas qu'il n'était là que pour faire une visite des lieux ? =_= . . . Ha non, Tetsuo ne le supporterais pas et péterais un cable. Non, sérieusement, il n'était pas non plus là que pour prendre quelques petites nouvelles ? Hein ? Rassurez moi ! Il était là pour savoir si Tetsuo avait bien comprit la leçon . . . Même si y en avait pas vraiment eux . . . Et pour lui dire de repartir, hein ?

A la question "attentionné" de Reishin, Tetsuo ne put répondre que de façon impulsive, la colère ayant pris le contrôle totale de son corps et de son esprit : il se leva et s'approcha pour aggripper le col de Reishin, le tirant légérement alors que ses sourcils se froncés audessus des yeux élécrifié du rouquin.


~ Te fou pas de moi !
Lâcha t il froidement.
~ Tu sais parfaitement que j'ai perdus mon temps ici alors arrête tout de suite !

C'était à ce demandé comment Tetsuo avait put resté aussi calme depuis l'entré de l'Otousan dans sa "chambre provisoire" . . . Ou peut être pas. Se rendant compte qu'il était fort impoli, il relacha l'Otousan en grognellant quelques mots incompréhensible en lui tournant le dos, se prenant le frond entre ses doigts. Non mais, franchement, était ce là une réaction acceptable pour un membre des Freelance ? . . . Pas du tout (pour ceux qui savaient pas . . . ). Maintenant, il allait devoir présenté ses excuses et faire le léche botte . . .

Non, hors de question qu'il se rabaisse à cela ! pis quoi encore ? Même s'il se calmait, l'Ombre n'était pas encore préte à céder et à faire la moindre excuse, il n'avait pas commis d'erreur et n'avait pas mit en périls aucun Freelance n'y mit en danger l'organisation alors il n'avait rien à se repproché, juste le fait d'avoir mis SA vie en danger, mais c'était SA vie, il en fessait ce qu'il voulait non ?


~ Escusez moi pour le tutoiment !
Lâcha t il lorsqu'il fut plus calmé.
~ J'aimerais bien savoir combien de temps vous comptez me laissé moisire ici . . .
_________________
Revenir en haut
Reishin Lan
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 4 Sep - 15:03 (2007)    Sujet du message: C'est quoi ce bins ? è_o Répondre en citant

En fait, rares étaient les occasions où il avait pu voir Tetsuo dans un tel état… Rien que pour cela, finalement ce petit enfermement temporaire, évidemment, était fort intéressant. Au geste impulsif du rouquin, Reishin se contenta de rester impassible. Ses yeux allèrent se planter dans ceux de l’homme, une expression indifférente planant à l’intérieur. Enfin indifférente… Il était embêté de voir que son col de chemise allait être déformé après ce traitement et il espérait bien sur qu’il allait passer cette mauvaise étape sans problème. Toutefois, il ne fit aucun mouvement pour écarter Tetsuo de lui… Quand il aurait assez, il le lâcherait. Encore une fois, Rei nota le passage au tutoiement et un langage loin d’être châtié… Quoique l’idée de se foutre de l’homme était très loin des intentions du brun, enfin très loin… Taquiner n’avait jamais tué personne. Quant à la suite sur le temps perdu, elle finit par lui tirailler un bâillement, qu’il transforma discrètement en toux, voulant garder un minimum de politesse. Si le ton se voulait intimidant, c’était un échec, car la chose qui préoccupait réellement Reishin dans l’immédiat, c’était bel et bien le risque de déformation de sa chemise.

Lorsque Tetsuo lâcha enfin son emprise, son premier geste fut de remettre correctement son col. Uniquement pour se sentir bien. Après tout, Rei n’avait jamais supporté d’avoir l’air négligé. Chaque rencontre était avant tout professionnelle, étant donné que ses relations personnelles avaient été réduites au nombre de zéro pour la majeure partie du temps. Recroisant ses mains, comme si rien avait lieu, il fixa sans un mot le dos du roux. Pendant que l’ombre marmonnait des propos incompréhensibles, il essayait d’associer le jeune homme à un animal. Les gardes lui avaient rapidement raconté les épisodes au sujet du chaton devant être rapporté et combien, ils avaient souffert, croyant qu’un chaton leur ferait verser plus de sang qu’un autre ennemi. Finalement sous ses airs doux, le chat les avait bien eus. Cette pensée tira un sourire à Reishin, qui songea que le maître et l’animal avaient l’air de faire la paire.


- Un chaton… sauvage…


Ce n’était qu’un murmure, témoin d’une réflexion qui commençait à se faire à voix haute. L’Otousan était donc très loin des préoccupations qui habitaient Tetsuo. Mais cela ne signifiait aucunement, qu’il avait oublié le déclencheur de toute cette histoire. Restant assis, il jeta un coup d’œil à la boite imaginant la réaction de l’homme. Choqué ? Agacé ? Perplexe ? Surement, les trois et à vrai dire, rien que d’y penser, il souriait mais intérieurement, sinon l’homme aurait fini par comprendre et il était certain qu’être seul avec un Tetsuo en colère avait un caractère usant. Oui, il n’avait pas envie de se fatiguer pour… rien. La question le tira de ses songes et tout en posant les yeux sur un coin de la pièce, il ouvrit la bouche, néanmoins, il y eut une pause avant qu’il ne commence à parler

- Pourquoi ? Aurais-tu une soirée de prévue ?

Son visage resta neutre avant qu’un faible sourire se dessine sur ses lèvres, comme si réflexion faite, cette réponse lui convenait. Doucement, il se redressa pour aller s’adosser contre le mur. Ses mains sortirent un paquet de cigarettes vide, qui finit écraser. Le second fut le bon, mais il n’en restait plus beaucoup… 5 pour une soirée… Lançant le paquet sur la table, il alluma sa cigarette et savoura la première bouffée, comme s’il renaissait. Ce détail réglé, il consentit à donner enfin une véritable réponse à la question de Tetsuo.


- Pendant encore deux ou trois heures, pas la peine d’encombre une salle plus longtemps.
Revenir en haut
Tetsuo Kiriama
Celui qu'on appellait l'Ombre

Hors ligne

Inscrit le: 25 Avr 2007
Messages: 71

MessagePosté le: Mer 5 Sep - 02:11 (2007)    Sujet du message: C'est quoi ce bins ? è_o Répondre en citant

Fasse à la saute d'humeur du jeune homme, Reishin ne réagit pas réellement, ce qui eux sûrement le dont de calmer légérement Tetsuo et de l'irrité en même temps par ce que, c'était comme si cet homme n'avait absolument rien à craindre de lui même, ce qui était le cas, mais en même temps . . . Il était si calme . . . C'était comme appaissant . . . C'était aussi un peu effrayant . . . Un calme pareil . . . Une indifférence totale . . .

Il réussit a reprendre son calme en se disant que, s'il continuait dans cette voix, il ferrait peur justement a son bébé chat, ou bien q'il allait le réveillé s'il ne baissait pas d'un volume. Il lui fallut cependant plusieurs instants avant de trouvé un calme acceptable et hésita quelques secondes lorsqu'il crus entendre parlé Reishin. Il se tournat vers celui ci mais celui ci ne semblait pas avoir parlé, ou pas directement à lui en fait, alors aucune questions ne sortis de la bouche du rouquin qui s'assit au bout de la commode, prenant appuis dessus tout en observant Reishin qui restait toujours aussi neutre et dont l'attention était rivé vers cette boite qu'il avait apporté.

Le coffret en cuir attira alors l'attention du rouquin qui fronça les sourcils. C'était comme s'il venait de prendre concience de cet objet il y avait à peine quelque seconde et Tetsuo se demanda vaguement ce que pouvait bien contenir ce "paquet". Cela avait quelque chose d'intriguant et en même temps, il n'avait pas envie de savoir ce qu'il y avait à l'intérieur et c'est pourquoi il reporta son attention sur le chef des Freelances.


~ Bien sûr que si !
Avoua t il franchement.
~ Je suis tout comme toi : très occupé et ma détention ici m'aura fait perdre plus que du temps . . .

Il n'en dit pas plus et il n'en dirait pas plus, les affaires de Tetsuo n'étaient pas toutes liées au Freelance, elles étaient également liée aux Yakuza et le jeune homme avait trouvé une sacret taupe. Cela ferrait quoi a votre avis si on venait à découvrire que Tetsuo trainé avec un Yakuza ? Il ne se passait rien d'important et en même temps, c'était une colect d'information intéressante mais qu'il ne pouvait pas donné aux Freelance . . . Il n'était pas encore résolut à faire certaine chose . . .

Y avait aussi des affaires de Freelance, comme se renseignier d'avantage sur Blanche Neige, jugeant franchement que la torture n'était pas le meilleurs moyens de le faire changé de coté, mais voilà, son kidnaping n'avait pas du tout était prévus. Pourtant, malgrès cela, Tetsuo savait parfaitement qu'il pourrait TOUT rattrappé, il avait déjà planifié presque tout dans son esprit pour essayer de rattrappé cette journée d'absence.

Reishin se leva et alla s'adossait au mur et sortir ses . . . Ses cigarettes . . . C'était de la torture ça ! C'était réellement inhumain ! Les gardiens lui avaient dit pour les cigarettes et là, l'Otousan se servait de cela a des fins infames . . . Enfin, c'était claire que c'était pas possible mais pour l'esprit de Tetsuo, mieux vallait que cela fut une torture que non.

La suite rassura grandement le rouquin qui ne devait plus que se passé de nicotine que pendant deux ou trois heures : trop fier, il n'en demanderait pas à Reishin, le boudant légérement . . . Mais son esprit fit "tilt" . . . Et il se demanda pourquoi attendre quelques petits heures alors qu'il pouvait parfaitement le libérait maintenant, non ? Cela avait quelque chose d'intriguant et en même temps, Tetsuo ne voulait pas en savoir plus.


~ Deux ou trois heures ?
Répéta t il en croissant les bras sur son torse.
~ Je ne comprend pas, si c'est pour un temps si cour, pourquoi ne pas libérait la salle tout de suite ?

Il pencha la tête sur le coté, l'aire intriguet mais son expression changea bien vite et ses bras retombèrent le long de son corps. Deux trois heures ici . . . Et Reishin qui venait directement . . . Je ne sais pas pour vous mais rien que le début, cela avait quelque chose de légérement . . . Non, de vachement troublant en fait ! La solution qui s'offrait alors a l'esprit de Tetsuo n'était pas joyeuse mais n'était pas négligeable : alors c'était l'heure de régler leurs comptes ?

~ Alors on va régler nos comptes maintenant ?
Demanda t il perplexe.
~ Pourquoi prendre deux heures ? De toute façon, moi, j'ai déjà fini de parlé, je ne vois toujours pas où est le mal de te rapporté Blanche Neige sur un plateau . . .

Il avait au moins la qualité d'être franc, non ?
_________________
Revenir en haut
Reishin Lan
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 23 Sep - 18:36 (2007)    Sujet du message: C'est quoi ce bins ? è_o Répondre en citant

Cela devait être très difficile pour Tetsuo de ne pas pouvoir fumer… Mais ce n’était pas son problème. Tranquillement, il continua à achever sa cigarette réfléchissant à des choses et d’autres. Les coups de fil de la matinée l’avaient laissé songeur. Surtout l’un deux qui lui avait affirmé, qu’il allait avoir droit à une surprise inattendue. Reishin n’avait rien répondu à cette formulation, mais il n’en pensait pas. Quoiqu’il en soit, il avait envisagé différentes hypothèses et même une possible trahison d’une personne des Freelances. Une telle annonce suscitait toujours ce genre d’état chez lui. Ses yeux se baissèrent observant les sillages courant sur la dalle de béton. La pièce avait un côté assez austère, mais elle convenait parfaitement pour les personnes séjournant brièvement ici. Séjourner était un terme plus agréable que la détention… Même si les sens s’entremêlaient ici. Son visage paraissait figé dans le temps semblant oublié le lieu et Tetsuo. La question du rouquin ? Il ne l’entendit pas… Elle le traversa sans réussir à pénétrer son esprit. Toutefois, il y avait fort à parier qu’il n’y aurait pas répondu de toute façon. Alors qu’il redressait la tête s’apprêtant à répondre à cette histoire de règlement de compte la porte s’ouvrit. Prudemment, l’homme de mains s’avança vers et murmura au creux de son oreille sur un ton grave. Puis, l’homme repartit pendant que Rei se détachait du mur s’avançant vers Tetsuo, sa main reprenant le paquet de cigarettes posé sur la table.

- Nous reprendrons cette conversation plus tard, nous allons rendre une petite visite à quelqu’un…

Bien sur cela le chagrinait légèrement de ne pouvoir voir la tête du rouquin face à son présent, mais il ferait avec. On ne pouvait pas dire qu’il y avait vraiment eu de conversation d’ailleurs, le brun prêtant attention aux propos de son interlocuteur une fois sur deux. La destination de la petite visite aurait lieu dans son bureau. Finalement, il venait de changer d’idée, il allait garder l’homme avec lui pendant deux ou trois heures… Qui plus est si Tetsuo voulait réellement lui fausser compagnie, il le ferait, bien que cela soit fortement déconseillé… Au lieu de parier qu’il le suivrait, Reishin sortit le premier de la salle, laissant une consigne pour que le paquet soit expédié là où Tetsuo pourrait le récupérer pour finir par l’attendre choisissant d’être derrière lui. Vu de dos, il donnait l’impression d’être à la hauteur de l’autre homme, cependant son pas était légèrement plus lent. La demande semblait venir d’un singe et là aussi, il était question de surprise… Décidément, il détestait vraiment ce mot… Au fur et à mesure, qu’ils rapprochaient de son bureau, son agacement augmentait doucement. Espérant sincèrement, qu’il y ait quelque chose d’intéressant derrière cette histoire, il s’engouffra dans l’un des couloirs, emboîtant le pas à Tetsuo.

Devant la porte, un autre homme de main était posté. Avec sa stature, il aurait pu facilement être un garde du corps ou travailler dans l’un des night-clubs de la ville. Sa carrure massive glissa doucement sur le côté. D’une voix étrangement douce, il salua les deux hommes, prêt à reprendre sa garde. Reishin précisa au passage, qu’ils ne souhaitaient pas être dérangés, sauf cas d’extrême urgence… A comprendre par là, l’échec d’une mission, vol d’informations, de matériel… La mort n’entrait pas compte évidemment… Il ne voyait pas pourquoi il devait perdre du temps pour voir un cadavre, alors qu’il devait surtout remplacer le chaînon manquant le plus vite possible. A l’intérieur, tout le monde paraissait déjà avoir pris place…


[ -> ]
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:54 (2018)    Sujet du message: C'est quoi ce bins ? è_o

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Kyouri Zen'kei : Ville natale des Yakuzas Index du Forum -> Territoire des Freelances -> Base Désafectée -> Bunker Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème Pluminator imaginé et réalisé par Maëlstrom