Kyouri Zen'kei : Ville natale des Yakuzas Index du Forum
Kyouri Zen'kei : Ville natale des Yakuzas
Forum classé NC-17
 
Kyouri Zen'kei : Ville natale des Yakuzas Index du ForumFAQRechercherMembresGroupesProfilS’enregistrerConnexion

I poor in the . . . Heu . . Me rappelle plus des paroles !

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Kyouri Zen'kei : Ville natale des Yakuzas Index du Forum -> ~¤~ La ville du Miorosu~¤~ -> Chantier Naval
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Tetsuo Kiriama
Celui qu'on appellait l'Ombre

Hors ligne

Inscrit le: 25 Avr 2007
Messages: 71

MessagePosté le: Mar 12 Juin - 17:20 (2007)    Sujet du message: I poor in the . . . Heu . . Me rappelle plus des paroles ! Répondre en citant

Tetsuo avait fait la fêtes toutes la nuit et voilà ce qui en résultés ! Il était complétement KO et encore, c'était peut dire car il avait un peu la gueule de bois mais ça aussi ce n'était pas si grave, un de ses amis lui avait donner des pastilles anti gueule de bois et il les avait pris après avoir vérifier que cette ami pensée réellement à lui avant de pensé à vendre quelque chose d'illicite !

Et en fait, s'il était ici, c'est par ce que c'était le seul lieu ou il acceptait de se réfugié après avoir avoué . . . Par sms, son projet a Reishin Lan ! Si si, je vous jure ! Enfin, il n'avait pas eux de réponse et c'était sûrement tant mieux . . . Quoi qu'en fait, ça pouvait être mauvais signe ! Il ne savait pas exactement et n'osait pas appellé quelqu'un pour connaître la réaction du monsieur ! La seconde raison qui faisait qu'il soit ici était que ce lieu était un endroit . . . Dangereux pour lui ! Très dangereu !

C'était comme tendre un morceau de viande à un lion ! Oui, mais le lion devrait d'abord accepté de s'approché suffisament du morceau de viande et pas moyen de prendre de racourcie ! Ce lieu était donc idéal pour Tetsuo qui attendait tranquillement que le lion se montre pour lui avoué que le morceau de viande, bah en fait, c'était un chasseur qui avait posé un nombre impressionnant de piége au alentour ! . . . Mais le chasseur ne voyait pas pour autant le lion . . .


¤ Je me demande d'où il va sortir . . . ¤

Et si en fait il ne se montrait pas maintenant ? Et si jamais le lion était plus que patient et qu'il décidait de ne pas tenté sa chance ? Tetsuo ne pourrait emmené deux foi la bête sur le même terrain ! Elle risquait de tout comprendre ! Mais pour le moment, elle ne se douterait de rien alors Tetsuo espérait grandement qu'elle apparaisse ici même et pendant cette journée !

[Reserver !]
_________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 12 Juin - 17:20 (2007)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Dust Tachi
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 12 Juin - 20:06 (2007)    Sujet du message: I poor in the . . . Heu . . Me rappelle plus des paroles ! Répondre en citant

Dust s'était mis en chemin seulement trois minutes après la réception du message par Reishin. Ce dernier avançait rapidement, se dissimulant naturellement dans les ombres, sans faire le moindre effort. On l'avait dressé à ça après tout. Il avançait rapidement vers le chantier naval, lieu de rendez vous de ses proies.

Reishin avait été succinct dans son ordre, et Dust le respecterai à la lettre : " Le Chantier Naval, Protection de Tetsuo Kiriama, Capture de son aggresseur, vivant. " Rien d'autre. C'était bien du Reishin ça. Dust soupira mentalement avant de se réjouir en pensant au bisous qu'il lui avait fait avant de disparaître. Rien que d'y penser, un sourire amusé apparu sur son visage, révélant ses dents bien propres. Ses deux canines dépassaient légèrement et lui donnaient une apparence de lutin. Ses rieurs et presque sadique accentuaient cette impression.

Machinalement il passa sa main sur la garde de son sabre, et termina en contournant de son index la pierre incrustée dans la garde. Mouvement machinal presque réflexe. Il arrivait en vu du Chantier.

D'un pas agile et souple, il s'approcha d'un hangar et grimpa sur son toit, par les containers et autres obstacles normalement infranchissables. Dust était maintenant en hauteur. Il se mit donc à réfléchir comme un tueur. Lui aussi était un tueur, mais il n'en avait pas fait son métier. Bien qu'il en possède les automatismes, les leçons apprises à coup de badines sanglantes avaient porté leur fruit, il ne pouvait pas se prétendre aussi bon que quelqu'un vivant sept jours sur sept comme un tueur. Il se mit donc a chercher comment pourrait faire un tueur ayant un contrat.

Il avait bien sûr fait attention à ne pas se faire repérer. Il avançait doucement à travers le chantier naval, vérifiant chaque position avant de passer à la suivante. Il avait repéré Tetsuo rapidement et maintenant il cherchait la meilleure place pour attraper ou au moins contrer le tueur.

Les pièges posaient par Tetsuo étaient plus au niveau du sol, mais il évita quelque uns de ceux présent en hauteur. Il n'aurait plus manqué que ça, se faire prendre par les pièges de celui qu'il était censé protéger. Se glissant comme une panthère, il arriva finalement sur un promontoire proche de Tetsuo. Dissumulé dans les ombres et seulement visible d'un endroit qu'il venait de quitter et qu'il avait piégé lui aussi, Dust attendit une lame dans chaque main prêt à intervenir en cas de problème. Normalement il n'y avait pas énormément de chance que le tueur se serve d'une arme type sniper, mais il fallait se préparer à tout. C'est pourquoi il surveillait autant le sol que les airs.
Revenir en haut
Ryô Hanabi
Jikkei
Shizuka
Oublié
[admin]

Hors ligne

Inscrit le: 23 Avr 2007
Messages: 313

MessagePosté le: Mer 13 Juin - 21:45 (2007)    Sujet du message: I poor in the . . . Heu . . Me rappelle plus des paroles ! Répondre en citant

Ryô, alias Blanche Neige, était étonné par plusieurs chose, déjà : on avait jamais mis autant d'argent sur une personne qui semblait si inofensive . . . Oui, il avait observer Tetsuo Kiriama, l'homme qu'il devait abattre et, à première vus, il semblait être le genre de personne qui préférait s'amusé . . . Faussement que de porté son regard sur le monde autour de lui et il c'était même demandé pourquoi on voulait tué un telle homme !

Il faut avoué que son opinion changea légérement lorsqu'il dut entré dans le chantier ! Il c'était attendus à tout sauf à cela : Des pièges un peu partout allant du plus élaboré au plus . . . Stupide ! C'était le mot, il avait aussi repérait des pièges . . . Très dangereux qui aurait put lui arraché un bras s'il était tombé dedans et c'est pourquoi Blanche Neige faisait plus attention à ce qui se passé sous ses pas et au jeune homme lui même qu'a ses arrières, jugeant qu'avec ses pièges, il remarquerait tout de suite si une personne n'était pas loin !

Il s'avança et vus le jeune homme qui marchait tranquillement, le visage légérement livide indiquant clairement qu'il avait la gueule de bois . . . Ou bien peut être était il malade mais vus la soirée qu'il avait eux . . . C'était sûrement la première hypothèse.

Devait il profitait de ce moment pour le tuer ? Par ce que même si le tueur était ce qu'il était, il n'aimait pas tiré dans le dos des personnes qu'il ne pouvait pas juger . . . Par ce qu'il ne voyait toujours pas pourquoi il devait tué Tetsuo : ses pièges l'avait exaspéré mais ce n'était pas une raison pour le tuer !

Le manque d'inattention de Ryô le fit donner un coup de pied dans une boite de conserve qui roula bruillament sur le sol mais avant qu'elle ne s'arrête sur le sol, le tueur, Blanche Neige, avait réagit et avait sortis son arme, visant soigneusement le jeune homme pour tiré . . .

_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Tetsuo Kiriama
Celui qu'on appellait l'Ombre

Hors ligne

Inscrit le: 25 Avr 2007
Messages: 71

MessagePosté le: Mer 13 Juin - 22:18 (2007)    Sujet du message: I poor in the . . . Heu . . Me rappelle plus des paroles ! Répondre en citant

Vous allez rire, mais . . . Tetsuo avait la très nete impression d'être suivit, il s'y attendait . . . Ce à quoi il s'attendait moins, c'était le fait qu'il ai l'impression qu'en fait, il soit suivit par deux personnes ! Enfin, qu'est ce que cela voulait dire ? Est ce qu'il était possible que quelqu'un cherche à se débarasser de lui ? Sans nul doute mais vus qu'il était l'ombre . . . Personne à par quelques de confiance ne connaissait son visage . . . Et sa famille, mais c'était autre chose !

Il fit cependant comme si de rien était, après tout, ce n'était peut être qu'une mauvaise impression, qui savait ! Mais l'instinct de Tetsuo était sûrement la chose à laquel il faisait le plus confiance, après Reishin Lan ! Bien évidement ! Mais là, devait il la croire ? Il ne savait pas et préféra se mettre sur ses gardes, il était sur le qui vive, continuant d'avancer comme si de rien était mais les sens au aguet comme jamais auparavent, sensible à tout bruit, que se soit celui d'un frottement ou celui du vent, il était bien plus fort lorsqu'il était sensible à tout ce qui l'entourait . . .

Un bruit totalement anormal le fit lui aussi réagir, quelque chose derrière lui . . . Quelqu'un qui était resté dissimulé ! Il se retourna avec une rapidité déconcertante, sur le qui vive plus que jamais et lorsqu'il vut le canon d'une arme pointé vers lui, il se laissa tout simplement tombé et tout s'enchaina : la lumière du canon qui projeter l'étincelle, le bruit de l'arme qui reculé sous le choc et la douleur . . . Une douleur vive et déchirante à l'épaules. La balle l'avait traversé et était resortis.

Sans attendre plus longtemps, Tetsuo tourna sur lui même, sortant son Desert Eagle en même temps pour tiré, impressionné son adversaire et profitant de ses quelques secondes que lui offret son manque d'inattention pour se mettre à couvert derrière un mur. Il se permit alors quelques secondes pour regarder sa blessure à l'épaules, espérant intérieurement qu'aucune artère n'ai été touché et fut soulagé . . . Quoi qu'un peu choqué de voir son propre sang coulé . . . Le sentir, sentir cette chaleur sur sa peau, salissant sa chemise blanche. En tout cas, c'était claire : que se soit Blanche Neige ou non, il était plus que fort et s'il ne c'était pas jeté à terre, la balle aurait sans doute touché son coeur ! Maintenant, le tout était de . . . Capturé cette personne, chose plus facile à dire qu'à faire . . .


*Les membres, il faut que je vise les membres !*


Tetsuo fit glisser son arme dans son autre mains, ne pouvant plus utilisé son bras gauche correctement, il regrettait amérmement d'avoir choisi une arme aussi puissante au tire, heureusement, il pouvait parfaitement utilisé la droite et la gauche, même s'il était légérement plus doué avec sa mains gauche ! Il sortis de sa gachet, mettant un genoux à terre pour visé et tiré, se demandant si la deuxième personne qui l'avait suivit allé ou non intervenir en sa faveur ou à celle de l'homme . . .
_________________
Revenir en haut
Dust Tachi
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 13 Juin - 23:28 (2007)    Sujet du message: I poor in the . . . Heu . . Me rappelle plus des paroles ! Répondre en citant

Quelques minutes d'attente avant que l'action ne commence d'un coup. C'était toujours pareil, Dust en venait à désespérer du monde. Il avait gardé un oeil sur Tetsuo, vérifiant qu'aucun sniper ne le prendrai pour cible, quand il avait vu une autre personne arriver. D'après les renseignement de Reishin, cet homme voudrait aggresser Tetsuo pour récupérer une prime. Pendant un instant l'idée de prendre la tête du sujet à protéger et de gagner la prime lui passa à travers l'esprit, un sourire sadique apparu sur son visage, disparaissant presque aussitôt. Reshin avait demandé qu'il le protège pas qu'il le tue.

Ses yeux se fixèrent sur la silhouète qui venait d'apparaître. Bien proportionné l'homme semblait aguéri et sûr de sa force. De plus il avait évité les pièges présent sur les lieux ce qui le plaçait à un niveau supérieur au commum des mortels. Pour Dust l'ordre de Reishin devenait clair, c'était cet homme qu'il devait capturer vivant.

Passant sa main sur ses lames de lancer, il en saisit trois et se faufila dans les ombres des toits. Une démarche féline, discrête et silencieuse, chaque bruit se glissant avec le cri d'un oiseau, ou le grincement d'une poutre. Il arrivait à hauteur de l'aggresseur quand soudain l'intru frappa une boite métallique. Le son résonna comme un boulet de canon dans le quiétude du chantier.

Tout se passa très vite, comme Dust l'avait pensé. Le tueur sortit un pistolet et tira, perforant l'épaule de Tetsuo. Il fallait que Dust agisse.

D'un mouvement de bras, il lança une des lames sur l'arme du tueur. Il fallait le désarmer, un parce qu'un tueur sans son arme était tout de suite moins dangereux, deux parce que Dust détestait les armes à feu. Pour lui le meurtre devait se réaliser à l'arme blanche, dans les régles de l'art qu'on lui avait enseigné. L'art du meurtre était une chose qu'il fallait respecter, les armes à feu y étaient proscrites.

Dans le même mouvement de lancée, sa deuxième main lacha l'autre lame qui fusa en direction de la cuisse du tueur. Dust voulait l'immobiliser, ou du moins réduire sa vitesse de déplacement et de réaction. En plus la lame avait deux petites surprises pour le tueur. La première un soporifique pour atténuer les réflexes et limiter les réactions, la deuxième, un filin d'acier attaché à la garde.

D'un coup de main sur la taule, il planta le python du filin dans la taule et jaillit de son promontoire pour tomber au sol. Abrité par une sorte d'énorme engin de levage, il allait prendre en compte la situation et réagir. Intérieurement Dust se demandé comment allait l'homme qu'il devait protéger. Si ce dernier mourrait où était salement amoché, Reishin ne serait pas content. Dust soupira mentalement, maudissant la situation qui faisait que Reishin serait peut être en colère contre lui.

Son attention fixait sur la situation il enregistra la scène et la réaction des deux personnes présentes. Il ne lui restait que trois lames de lancé, trois de corps de corps et son sabre, plus quelques petites babioles qu'il avait toujours sur lui. Il lui faudrait faire avec.
Revenir en haut
Ryô Hanabi
Jikkei
Shizuka
Oublié
[admin]

Hors ligne

Inscrit le: 23 Avr 2007
Messages: 313

MessagePosté le: Jeu 14 Juin - 22:36 (2007)    Sujet du message: I poor in the . . . Heu . . Me rappelle plus des paroles ! Répondre en citant

Les choses c'étaient enchainé avec une telle rapidité que Blanche Neige se demandait comment il avait fait pour réagir ! Sûrement que son instinct l'avait guidé, avait pris le contrôle de son corps, car l'homme en face de lui avait "évité" la balle et, sur le coté, son arme lui échappé des mains sans qu'il su tout de suite comprendre pourquoi mais son corps réagissait mais pas assez rapidement, il se baissa lorsqu'il sentit une vive douleur dans sa cuisse.

La première chose qu'il fit ensuite était de récupérait son couteau, dissimuler dans son pantalon à la basse de la cheville. Il voulut rouler sur lui même pour se mettre à l'abris mais constata qu'une mauvaise surprise l'attendait. La lame planter dans sa cuisse était attacher à un petit cable. Blanche Neige n'hésita pas un seul instant et arracha la lame de sa cuisse, préférant se mettre rapidement à couvert surtout lorsqu'il vus sa cible sortir de sa cachette pour viser, montrant le canon de son arme et la pointant vers lui . . . Quand à l'autre . . . Ryô ne savait même pas où il était ! Il savait approximativement où il se trouvait mais n'était pas sûr !

Le tueur eux juste le temps de se mettre à couvert derrière des caisses et contenaire se trouvant là qu'il entendit le bruit du coup de feu qui lui avait sûrement était déstiné . . . Mais c'était tout de même étrange . . . Aucun des coups qui lui avait été porter ne semblait chercher à le tuer . . . Etait ce une impression ou bien qu'un songe . . .

Les songes . . . . Les pensées de Ryô, elle devenait de plus en plus dissipé, elle devenait de moins en moins claire, comme sa vue, il avait l'impression qu'un brouillard c'était levé car sa vus était voilé . . . Par quoi ? Comment cela se faisait il ? Blanche Neige ne comprenait pas du tout ! Et soudain, il eu un peu de lucidité : la lame devait être empoisonné . . . Tout compte fait . . . Ils essayaient peut être de le tuer . . .

_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Tetsuo Kiriama
Celui qu'on appellait l'Ombre

Hors ligne

Inscrit le: 25 Avr 2007
Messages: 71

MessagePosté le: Sam 16 Juin - 18:57 (2007)    Sujet du message: I poor in the . . . Heu . . Me rappelle plus des paroles ! Répondre en citant

Les choses s'enchénérent trop vite peut être car Tetsuo avait eux une cible sous le regard que déjà elle disparaissait, se réfugiant derrière quelque chose et le jeune homme constata qu'il saignait, et ce n'était sûrement pas de ça faute à lui : il n'avait même pas eu le temps de viser mais n'hésita pas un seul instant à décharger une ou deux balle pour incité l'homme à resté à couvert.

Il roula de nouveau pour atteindre un emplacement à couvert, ne connaissant toujours pas les intention de l'homme mystérieu qui s'amusé à lancer des lames cablés, ça lui faisait vaguement pensé à quelque chose mais sur le coup, Tetsuo ne s'attarda pas sur cela, préférant s'assuré que sa cible était toujours en vie : ce genre de lame était bien souvent empoisonné . . .


*Qu'est ce que je fais ? Je demande à monsieur en espérant qu'il es là pour m'aider

Le jeune homme pris le risque de se mettre à découvert l'espace de quelques secondes pour changer de lieu, se rapprochant du second inconnus, dut moins pour le moment, restant attentif au tueur qui était resté caché.

"Ami ou ennemi ?"
Demanda t il à l'homme.
"Est ce que tu est là pour me tuer ou pour te venger de Blanche Neige ? Je te préviens que si c'est cela, je ne te laisserais pas faire ! Je le veut vivant !"

Il resta plaquer contre le contenaire derrière lequel il c'était réfugié, gardant l'arme baissé et restant accroupis pour prendre plus d'apuis, et puis, bien souvent, les gens ne s'attendait pas à ce qu'on soit accroupis pour tiré, non ? Il le prendrait peut être par surprise !
_________________
Revenir en haut
Dust Tachi
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 18 Juin - 11:41 (2007)    Sujet du message: I poor in the . . . Heu . . Me rappelle plus des paroles ! Répondre en citant

**** Il était un petit navire, il était un petit navire... qui n'avait ja... ja... jamais navigué, qui n'avait ja ... ja... jamais navigué ohé ohé !! ohé ohé matelot... matelot navigue sur les flots...****

Comme on pouvait le voir, Dust était pleinement dans son travail. Il venait de voir la cible se cacher derrière des caisses de stockages. Elle devait déjà ressentir l'effet du somnifère. Continuant sa chanson mentale et sans même réellement réfléchir, il sortit une nouvelle lame de lancée et prit une lame de combat dans sa main droite. Il commença à se mouvoir discrètement quand il entendit sur le côté, une voix lui parler.

Sortit de sa transe enfantine un peu trop brusquement, Dust réagit en envoyant la lame d'un geste vif. Celle ci se planta non loin de l'endroit d'où venait la voix. Un soupçons de regret passa dans son esprit, Reishin l'aurait tué si Tetsuo avait été blessé. D'une voix calme et froide, Dust répondit à mi voix avant de sortir de sa cachette.


"On se tait, on se cache et on ne se fait pas blesser plus que de raison. Sinon je serai pas content. Et j'aime pas ne pas être content. On laisse faire ceux qui savent et on dit merci, maintenant on se tait. "

Des paroles finalement quelques peu insultantes mais qui dans l'esprit de Dust n'étaient absolument méchantes. Il avait été envoyé pour faire quelque chose, et il le ferait. Le meilleur moyen de réussir les deux parties de la mission c'était que la cible a protégé ne fasse rien de dangereux.

Alors qu'il sortait de derrière son engin de levage. Il vit le sang par terre proche des caisses et sa lame recouverte de sang. Un sourire de prédateur passa sur son visage. La chasse serait bientôt finie... Pourtant loin de céder à l'excitation Dust redoubla de précaution. Les proies blessées étaient les pires. Capable d'actes désespérés et dangereux. D'un mouvement fluide il chercha une petite capsule contenant de quoi produire un jolie petite nuage de fumée irritante, une mini grenade lacrymo quoi. Sa main farfouilla sa ceinture à la recherche de l'objet sans le trouver. Il avait du la perdre ou tout simplement pas la prendre. Se maudissant intérieurement, il affermit sa prise sur sa lame de corps à corps et avança.

Il arrivait près de l'arme à feu qui avait échappé des mains de Blanche Neige et la fit glisser très loin d'eux d'un coup de pied. La bouche de Dust s'ouvrit doucement laissant passer un petit sifflement rapide. Un nouveau plus long, puis un court et intense, un court très bas. Les sons différents, comme venant de dizaines d'endroits en même temps allaient tromper la vigilance du tueur, tout en le faisant concentrer son attention sur le sifflement. Enfin c'était plus une petite ruse de guerre qu'autre chose. Dust ne comptait pas réellement dessus.

Il avançait toujours, se rapprochant des caisses. Des traces de sang étaient visibles. Avec précaution il s'avança et contourna légèrement pour arriver sur le côté. Le tueur serait bientôt en vue.


*** Promenons nous dans les bois pendant que le loup n'y est pas... si le loup y était il nous mangerait...***
Revenir en haut
Ryô Hanabi
Jikkei
Shizuka
Oublié
[admin]

Hors ligne

Inscrit le: 23 Avr 2007
Messages: 313

MessagePosté le: Jeu 21 Juin - 19:06 (2007)    Sujet du message: I poor in the . . . Heu . . Me rappelle plus des paroles ! Répondre en citant

Ryô ne comprenait plus ce qui se passait avec son corps, ce n'était pas comme s'il était empoisonnée, il en avait parfaitement concience, ses membres étaient lourds, ses pensées étaient trop éparpillé et sa vue n'était plus tout à fait net, ce n'était pas de la douleur, c'était de la fatigue ! Ce n'était pas la mort qui l'attendait mais quelque chose d'autre et pour le moment, les pensées de Ryô étaient bien trop éparpillé pour qu'il sache ce que c'était ! Et pourtant, la solution n'était pas loin mais inaccesible . . .

Il était trop fatiguer, oui, trop fatiguer il se sentait bien lase, bien trop lourd, oui, la brume qui se levait devant ses yeux lui donnait envie de prendre du repos, malgrès le danger bien présent, il savait que s'il était négligeant, il était foutus ! Il ne savait pas dans quel sens, mais il savait qu'il serait foutus par ce que les deux hommes, il ne se souvenait d'ailleurs plus où ils étaient, allait . . . Tient, qu'est ce qu'ils allaient faire de lui ? S'ils cherchaient à l'endormir plutôt qu'à le tuer ?


~ . . .

Ils ne cherchaient tout de même pas à le capturais ? Pourquoi ferraient ils une telle chose ? Qui oserait tenté de capturé un assasin ? Surtout que personne n'était sencé savoir qu'il allait tenté de tuer ce "Tetsuo" . . . Et si . . . Il avait sut ? Voulait il lui demandé qui l'avait engagé pour cela ? . . . Trop de pensée se bousculé dans l'esprit de Ryô et celle ci se firent soudainement plus claire lorsqu'il entendit la voix des deux hommes . . .

Il fallait qu'il fuis !

Fuir au plus vite !

Ryô se releva tant bien que mal, il fallait qu'il fuis et cela le plus vite possible, il savait que de toute façon, ici, il ne pourrait plus rien faire contre ses opposants, la drogue qui lui avait été injecté et qui circulé dans son sang maintenant. En tournant le regard, il constata qu'il avait en face de lui un homme mais ses réflexes et ses pensées n'étaient plus ce qu'ils étaient, il avait envie de dormir . . .


~ . . .

Il avait même oublier qu'il avait un couteau dans la mains mais pourtant, il n'arrivait plus à pensée . . . Sa seule pensée du moment était dirriger vers son petit frère, oui, rien que vers lui, Akira . . . Akira . . .

*Akira . . . Je suis désolé . . . *

Il regarda cet homme en attendant, sans savoir ce qu'il attendait mais attendant simplement, sans rien de plus, toutes ses pensées semblaient c'être évaporé tout comme les sensations de son corps, il ne voyait plus que le regard de cet inconnus en fait.
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Dust Tachi
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 21 Juin - 19:39 (2007)    Sujet du message: I poor in the . . . Heu . . Me rappelle plus des paroles ! Répondre en citant

Alors que l'homme sortait de sa cachette comme pour fuir, il s'arrêta à quelques pas de distance de Dust. Le regard vide, l'esprit semble-t-il endormi, son corps ne tenant que par la volonté extrême de ce tueur. Dust n'hésita pas une seconde. Dans ce genre de circonstance il fallait toujours saisir les occasions. D'un mouvement souple il bondit sur l'homme, et frappa avec le manche de l'arme pour le faire tomber, misant en plus sur la vitesse et son poids. Les deux hommes tombèrent au sol, Dust tenant fermement sa proie qui ne résistait pas.

D'un coup de tranchant de la main, il fit tomber l'arme de la main de Ryo, et lui plaqua la sienne sur la gorge. Son corps soudé à celui du tueur, il ne laissait aucune place à un mouvement non prévu, collant chaque partie de son corps à celui du tueur. La bouche de Dust s'approcha de l'oreille du tueur et murmura une phrase qu'il répéta ainsi plusieurs fois. Le son devint presque hypnotique et rentra dans l'esprit ensommeillé de Ryo, pour être traité lentement.


"On ne bouge pas... pas de mouvement brusque... j'ai gagné tu as perdu... Pas de mouvement brusque... on ne bouge pas... j'ai ta vie entre mes mains... on ne bouge pas... pas de mouvement brusque..."

Dust releva lentement la tête regardant les yeux de Ryo. Il sentit contre son corps celui ferme du tueur, et un frisson d'excitation le parcouru, excitation qu'il calma aussitôt. Il prit avec soin un câble de métal qui pendait à sa ceinture et le passa à la gorge de Ryo, avant de le passer autour des bras et du torse. Ensuite il enroula les poignets, et fit son noeud. Le moindre geste un peu trop violent ou brusque et le câble cisaillerait la peau de Ryo avant de l'étouffer.

Une fois son travail fini, en sifflotant une partie des oeuvres de Mozart, Dust se releva et regarda sa victime prisonnière. Il la déshabilla du mieux qu'il pouvait, enlevant pantalon et ceinture, ainsi qu'armes potentiellement cachées. Avec la ceinture il fit un garrot à la blessure à la cuisse et vérifia le reste du corps. A part son haut, une chemise, et son caleçon, il ne lui restait qu'une pair de chaussette. Il lui remit ses chaussures et le fit se lever. Son pantalon plié sur l'épaule Dust le menait en tirant plus ou moins sur le câble. Il arriva devant Tetsuo et le regarda avant de prendre la parole.


"J'ai fait ce que mon chef m'a dit. Je vous amène avec moi, alors dégrisez vite et suivez moi. Pensez à vos pièges. Je veux bien faire le gardien mais pas la nounou... Si votre épaule vous fait souffrir j'ai des anti douleur concentrés sur moi. "

Lame en main, il attrapa Ryo et commença son avancée vers la sortie du chantier vérifiant toujours que Tetsuo le suivait, tout en évitant les pièges. Ils arriveraient bientôt à la voiture de Tetsuo, sa moto devrait rester là un temps. Il grimaça en pensant à l'état dans lequel il la retrouverait s'il la retrouvait.
Revenir en haut
Tetsuo Kiriama
Celui qu'on appellait l'Ombre

Hors ligne

Inscrit le: 25 Avr 2007
Messages: 71

MessagePosté le: Jeu 21 Juin - 20:26 (2007)    Sujet du message: I poor in the . . . Heu . . Me rappelle plus des paroles ! Répondre en citant

Tetsuo attendait la réponse de l'inconnus lorsqu'il entendit un étrange bruit métalique se faisait entendre, une légére secousse se fit ressentire, ce qui indiqua clairement que monsieurs "j'ai des shurikens et je les balances" lui en ai justement lancé un . . . D'ailleurs, en y repensant, ce n'était pas réellement des shurikens, c'était juste des lames banals en fait !

* . . . *


Le jeune homme se risqua cependant à découvert pour regardait ce qui se passait et il constatait que l'inconnus était entrain de se rapproché du tueur sans vraiment semblait le craindre. Il resta là un petit moment et décida de s'approché pour voir ce qui se passait et pour filler un coup de mains à . . . . à . . . Tient, lequel des deux devaient il aidait ? Il ne savait toujours pas !

En tout cas, il n'eu aucun mal à maitrisé Blanche Neige ! Celui ci semblait réellement endormie . . . Bien de debout ! Fallait qu'il donne son trucs à Tetsuo ! Il arrivait jamais à s'endormir debout lui et c'était très pratique, surtout si on était en face de quelqu'un qui est totalement inintéressant ! Bah quoi ? C'était vrais, non ? Ce serait très pratique !

En voyant le cable que passait l'inconnus autour du coup de Blanche Neige, Tetsuo pris peur et crus qu'il allait le tuer en l'étranglant alors il sortit de sa cachette mais en fait, ce n'était pas du tout cela ! En fait, il faissait juste en sorte que le tueur ne puisse rien faire en fait !

Tetsuo décida donc de verrifié sa blessure et décida d'utilisé sa chemise de toute façon foutus pour faire compresse, il reporta son attention vers l'inconnus et le tueur et ne put s'empêché d'avoir une tête un peu comme celle ci =>
. . . Il était pas entrain de le déshabiller là ? Et en plus, il semblait avoir oublié sa présence, non ? Alors là, Tetsuo était réellement perdus et se demandait vraiment ce qui se passé dans se monde de fou . . . Mais encore une foi, il se trompait !


" . . . On dirait bien que tu aime . . . Prendre les rènes !"
Lâcha t il en regardant autre part, mine de rien.

Il haussa un sourcils et regarda le jeune homme dans les yeux, son cerveau enregistrant tout les mots qu'ils prononcaient alors. Hum, alors, Reishin, plutôt que de lui répondre avait envoyé quelqu'un ? Il aurait quand même pus le prévenir ! (noter que Reishin à casser son portable ! XD).


" . . . D'accord, je vois le trucs . . . "
Dit il en se frottant le front.
"C'est Reishin qui t'envois alors ? . . . Mais, je peu pas aller le voir !"

Mais le type avait commencé à marcher et Tetsuo le suivit et se mit à son hauteur, jettant un simple coup d'oeil au tueur qui était réellement maitrissait en fait, mission accomplis !

"Si tu me raméne là bas, je pense que tu ne m'aura sauver que pour que je meurt de ses mains !"
Rigola t il.
"Et puis, t'es anti-douleur, ne me sougnierons nullement ! Hors, je crois avoir besoin de soin !"

Et puis, en plus, il ne savait pas mais avait l'impression que ce n'était pas une bonne idée d'aller voir le grand boss, surtout après l'initiative dont il avait fait preuve.

"Je te laisse ma bangole !"
Dit il souriant.
"Je prendrais une ambulance !"
_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:09 (2018)    Sujet du message: I poor in the . . . Heu . . Me rappelle plus des paroles !

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Kyouri Zen'kei : Ville natale des Yakuzas Index du Forum -> ~¤~ La ville du Miorosu~¤~ -> Chantier Naval Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème Pluminator imaginé et réalisé par Maëlstrom